Des facteurs propices côté mère et embryon

Quand la PMA fait aussi bien que Dame Nature  Abonné

Publié le 28/06/2012

L’ÂGE FAIT DÉCIDÉMENT beaucoup… mais ne fait pas tout. C’est vrai même en terme de procréation médicalement assistée (PMA) où l’avancée en âge est pourtant bien connue pour grever les chances d’obtenir une grossesse. Une étude américaine sur près de 246 740 femmes ayant eu recours à une PMA l’illustre de nouveau avec l’échantillon le plus important jamais utilisé à cet effet.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte