Douleur et fonction

Quand la perte de poids fait la différence  Abonné

Publié le 18/09/2014

Des études antérieures ont établi que la perte de poids permet de réduire la douleur et le handicap fonctionnel liés à l’arthrose du genou. Mais l’impact de l’amplitude de cette perte de poids sur l’amélioration symptomatique n’avait jusqu’alors pas été étudié.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte