Des OGM à l’aspartame

Quand la grande distribution lave plus blanc  Abonné

Publié le 22/10/2012
LE QUOTIDIEN - À travers des mesures très médiatisées ou le financement de certaines études la grande distribution se présente de plus en plus comme le défenseur des consommateurs. A priori, la demande ne peut être que bien accueillie. Dès lors, pourquoi vos réticences ?

Pr JOSETTE DALL’AVA-SANTUCCI - Je ne me prononcerai pas sur la récente controverse concernant l’étude suggérant la nocivité des OGM car je ne connais pas bien ce sujet.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte