Qualification de spécialiste en médecine générale : le CNGE ne veut pas céder aux « revendications corporatistes ou financières »  Abonné

Publié le 05/03/2014
1393956370503277_IMG_124347_HR.jpg

1393956370503277_IMG_124347_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

Le Collège national des généralistes enseignants (CNGE) vient à son tour de répondre sèchement aux syndicats de praticiens libéraux qui demandent que les 23 000 médecins à exercice particulier (MEP) ne soient pas exclus de la qualification de spécialiste en médecine générale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte