Psoriasis : risque de diabète

Publié le 19/06/2012

Le psoriasis serait non seulement facteur de risque indépendant de diabète de type 2 (DT2) mais aussi un élément aggravant pour les formes cutanées sévères. Publiée dans les Archives Dermatology daté du 18 juin, une analyse rétrospective menée chez 108 132 personnes atteintes de psoriasis, dont 6 229 formes graves, comparées à 430 716 sujets sains, a étudié la survenue d’un DT2.

Le risque relatif non ajusté de développer un diabète de type 2 était significativement augmenté chez les patients atteints de psoriasis (psoriasis total HR : 1,18 ; IC 95 % : 1,14 -1,23 ; psoriasis sévère : HR, 1,75 ; IC 95 % 1,56-1,98), une différence qui persiste après ajustement pour l’âge, le sexe, l’IMC, l’hyperlipidémie, et s’exprime de façon dose dépendante : pour 1 000 formes cutanées sévères, on attend 3 cas de DT2 supplémentaires et 0,7 dans les formes moyennes. De plus, Rahat S. Azfar (Philadelphie, États-Unis) montre chez ceux qui ont développé un diabète que des stratégies thérapeutiques plus agressives sont d’emblée nécessaires par rapport aux sujets sans psoriasis.

La relation entre ces deux pathologies pourrait résulter de mécanismes immunologiques communs : une inflammation chronique associée à des taux élevés de cytokine TH1. On observe également un état d’insulinorésistance dans le psoriasis.

« Arch Dermatol », Online 18 juin 2012

 Dr ANNE TEYSSÉDOU-MAIRÉ

Source : lequotidiendumedecin.fr