Protection par la vitamine D : un seuil à respecter

Publié le 03/05/2013

Un taux suffisant de vitamine D est utile pour la protection cardiovasculaire. Mais attention, point trop n’en faut, soulignent Amer et Rehan Qayyum (Johns Hopkins) qui publient dans The American Journal of Medicine (1er mai), une analyse de l’étude NHANES (10 000 participants). Les personnes ayant un taux de vitamine D à la limite supérieure de la normale (21 ng/ml de 25 hydroxy vit. D) ont un risque de décès réduit de moitié. Mais au-dessus de 21 ng/ml, cet effet protecteur s’estompe.


Source : lequotidiendumedecin.fr