Editorial

À propos de l’interview du Pr Guy Vallancien  Abonné

Publié le 27/04/2015

Retranscrite dans « le Quotidien » du 23 avril, l’affirmation à l’emporte-pièce du Pr Vallancien sur la mort annoncée de la séméiologie et donc de l’examen clinique me surprend et m’exaspère. Elle me surprend, mais ne m’étonne pas de la part d’un chirurgien viscéral qui a eu à prendre en charge des patients dont la vie était en danger, et qui donc a une perspective quelque peu biaisée. Peut-être aussi a-t-il déserté depuis longtemps la consultation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte