Procès PIP : le jugement sera rendu le 10 décembre

Publié le 17/05/2013

Le tribunal correctionnel de Marseille rendra son jugement dans l’affaire des implants mammaires frauduleux PIP le 10 décembre, a indiqué la présidente Claude Vieillard, au terme de plus d’un mois d’audience.

Le procureur de la République Jacques Dallest a requis contre le fondateur Jean-Claude Mas une peine de 4 ans de prison ferme, une amende de 100 000 euros et une interdiction définitive d’exercer dans le secteur sanitaire pour tromperie aggravée et escroquerie. Il a réclamé pour les 4 autres prévenus des peines de 6 mois à 2 ans de prison ferme.

L’avocat de Jean-Claude Mas a nié le caractère aggravé de la tromperie et l’escroquerie reprochées à son client au dernier jour du procès. L’accusé a dit « regretter la façon dont s’est terminé PIP ». « Un gros pourcentage de victimes a du gel Nusil (le gel conforme, ndlr) dans leurs implants », a-t-il tenté de se défendre, répétant que son propre gel « n’est pas toxique, pas dangereux ».

 C. G.

Source : lequotidiendumedecin.fr