Procédure d’agrément accélérée aux États-Unis pour Keytruda

Publié le 05/09/2014

La Food and Drug Administration vient d’accélérer la procédure d’enregistrement pour Keytruda (pembrozilumab) de Merck, un inhibiteur PD-1, dans le mélanome avancé, ne répondant pas aux autres traitements. La décision que vient de prendre la FDA était attendue pour le mois d’octobre prochain. Keytruda est recommandé dans les mélanomes ne répondant pas aux autres traitements, après l’utilisation de l’ipilimumab (Yervoy, de Bristol-Myers Squibb) qui bloque un autre récepteur des cellules, le CTLA-4 et après un inhibiteur BRAF tel que le vermurafenib. Keytruda est le 6e traitement autorisé par la FDA depuis 2011 dans cette indication ; 5 autres traitements sont déjà utilisés : ipilimumab (2011), peginterféron alfa 2b (2011), vemurafenib (2011), dabrafenib (2013) et trametinib (2013).


Source : lequotidiendumedecin.fr