Prévention : dee nouveaux résultats positifs repositionnent le tamoxifène  Abonné

Publié le 18/12/2014

Le tamoxifène sera-t-il un jour indiqué en prévention du cancer du sein en France, comme c’est déjà le cas au Royaume-Uni et aux États-Unis ? Au cours d’un suivi de plus de 20 ans après un traitement initial de 5 ans, l’anti-œstrogène administré à la dose de 20 mg/jour a réduit de près d’un tiers le risque de cancer du sein, chez des femmes ménopausées ou non ayant un antécédent familial.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte