L’importance du bilan étiologique

Prévenir les récidives des ulcères veineux  Abonné

Publié le 15/04/2013
1365988464425401_IMG_103116_HR.jpg

1365988464425401_IMG_103116_HR.jpg

1365988464425231_IMG_103079_HR.jpg

1365988464425231_IMG_103079_HR.jpg
Crédit photo : BSIP

L’hyperpression veineuse peut être liée à 3 mécanismes : le reflux superficiel, le reflux profond et la déficience de la pompe musculaire du mollet, qui sont volontiers associés. Le bilan étiologique initial est donc essentiel, notamment pour ne pas passer à côté d’un reflux veineux profond.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte