Présidentielle : MG France juge les candidats trop timorés

Publié le 29/03/2012

Le discours des prétendants à l’Élysée en matière de santé est loin d’enthousiasmer MG France.

Un mois après avoir réuni les responsables politiques lors d’un colloque à Paris sur les soins de premier recours, le syndicat de généralistes a passé au crible les programmes des représentants de l’UMP, du PS, du MoDem, du Front de gauche, du Front national et des Verts.

Certaines idées défendues par MG France, telles que les maisons de santé, les maisons médicales de garde ou encore la diversification des modes de rémunération, ont été reprises dans certains discours. Mais le compte n’y est pas. « Les candidats font des déclarations générales, pas de propositions concrètes, constate le Dr Claude Leicher, président de MG France. Nous leur lançons un avertissement : prenez vos responsabilités pour restaurer l’accès aux soins géographiques et financiers. »

Le syndicat énumère dix mesures urgentes pour débuter le prochain quinquennat parmi lesquelles figurent la proposition d’un « parcours de santé organisé par le médecin traitant en tarifs remboursables » ou la mise en place d’un guichet unique rassemblant les régimes obligatoire et complémentaire pour étendre le « tiers payant intégral des soins ». La rémunération de la coopération interprofessionnelle et l’amélioration de la protection sociale des jeunes femmes médecins figurent également parmi les dispositions les plus urgentes, selon MG France.

CH. G.

Source : lequotidiendumedecin.fr