Premier traitement de la constipation sous morphinique, autorisé par la FDA

Publié le 18/09/2014

La Food and Drug Administration vient d’autoriser Movantik (naloxegol, AstraZeneca and Nektar Therapeutics) dans le traitement oral de la constipation induite par la morphine utilisée dans l’antalgie des douleurs cancéreuses.

Le nalogexol est un antagoniste périphérique des récepteurs mu-opioïdes (PAMORA) qui inhibe les effets gastro-intestinaux des récepteurs opioïdes sans modifier les effets centraux. L’agrément a été obtenu sur la base du programme KODIAC, 4 études cliniques essais de phase III qui ont confirmé l’efficacité et la sécurité de naloxegol dans le traitement de la constipation induite par les opiacés. Les deux études pivot KODIAC -04 (n = 652) et KODIAC-05 (n = 700), multicentriques randomisées en double aveugle contre placebo qui ont testé le naloxegol aux posologies de 12,5 mg/j et 25 mg/j. KODIAC-07 a complété l’essai KODIAC-04 sur 12 semaines et ainsi que KODIAC-08 (n = 534). Les effets secondaires du produit sont douleurs abdominales, maux de tête, diarrhée, flatulence.

La FDA rappelle qu’entre 40 et 50 % des sujets traités par opiacés développent une constipation sévère soit 28-35 millions aux États-Unis et environ la moitié (11-18 millions) sont consommateurs de laxatifs OTC.


Source : lequotidiendumedecin.fr