Courrier des lecteurs

Précisions sur l'homéopathie  Abonné

Publié le 13/09/2018

On pouvait lire dans le Figaro du dimanche 14 juillet 1884 un article du docteur Chargé, médecin marseillais, concernant les épidémies de choléra ayant touché Palerme, Naples, Rome Gênes, Marseille Lisbonne et Londres. Dans ces villes, les malades ont reçu soit le traitement traditionnel [frictions avec du camphre (cf: "Le Hussard sur le toit" de Giono)], soit un traitement homéopathique ; quelle que soit la ville, la mortalité est la même : 56 % pour le traitement traditionnel ; moins de 9 % avec le traitement homéopathique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte