Praticiens des plateaux techniques lourds : l'UMESPE sonne le tocsin

Publié le 30/12/2014
Gasser

Gasser
Crédit photo : DR

L’UMESPE prend acte de la levée du préavis de grève illimitée des cliniques privées, annoncée ce 30 décembre par la FHP, en appelant « l’ensemble des praticiens des plateaux techniques lourds à rejoindre au plus vite le mouvement de l’ensemble des médecins libéraux ».
L'objectif : « continuer le mouvement jusqu’au 31 décembre 2014, l’amplifier pendant cette période pour montrer au pouvoir en place (la) détermination » des libéraux, qu'ils exercent en ville ou en établissement.

Estimant toujours à 80% le taux de mobilisation des médecins libéraux, l'Union nationale des médecins spécialistes confédérés (branche spécialiste de la CSMF), qui constate que « de nombreuses structures sont paralysées », affirme que le mouvement reste « massif ».

Une ministre arc-boutée

Pour le syndicat de spécialistes, la ministre de la Santé conserve « une position immobiliste ». Marisol Touraine, accuse l'UMESPE, est « arc-boutée sur son idéologie destructrice de la médecine libérale malgré une mobilisation historique, comprise et soutenue par la population elle-même ».
L'organisation dénonce le « mépris » de la ministre vis-à-vis des professionnels libéraux et évoque « les propos provocateurs tenus par le gouvernement qui minimise l'importance du mouvement ».


Source : lequotidiendumedecin.fr