Deuxième plan Cancer

Poursuivre et élargir les objectifs  Abonné

Publié le 07/07/2010

LA NOTION de santé induit des questionnements de différents ordres avec des problèmes humains, de société, économiques et même philosophiques. Elle exige de combiner le point de vue de l’individu et celui de la société dans son ensemble ; c’est-à-dire de rendre compatible la vision de la santé publique et la demande individuelle. « Le cancer illustre parfaitement cette problématique », explique le Pr Maraninchi. C’est pourquoi la mise en œuvre d’un premier, puis d’un deuxième plan Cancer est un acte politique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte