Pourquoi tant de pleurs après la mort de Steve Jobs ?

Publié le 16/07/2012
1342432305365060_IMG_87823_HR.jpg

1342432305365060_IMG_87823_HR.jpg
Crédit photo : AFP

Le décès de Steve Jobs, le 5 octobre 2011 a engendré une vague de tristesse sur le web. Un mois après la mort du cofondateur d’Apple, des millions d’internautes ont spontanément fait part de leur affliction et envoyé des e-mails pour saluer la mémoire de Jobs.

Andrew Przybylski, chercheur au département psychologie à l’université de l’Essex (Colchester, Royaume-Uni) s’est lancé dans une étude pour cerner les raisons de ce chagrin collectif.

Personnification des produits

Publiée dans la revue Cyberpsychology, behavior and social Networking, cette étude comporte trois étapes. Une première enquête menée auprès de 2640 adultes de 18 à 90 ans, une semaine après le décès du gourou d’Apple montre que sa perte a surtout affecté les femmes et les personnes de niveaux socio-économiques plutôt élevés. L’âge n’ayant aucun impact sur le degré de tristesse selon l’auteur.

Une seconde enquête, plus restreinte a englobé 265 personnes de 18 à 69 ans, toutes utilisatrices de produits et services d’Apple (des hommes pour la plupart), fréquentant des forums internet high tech. L’échantillon met en exergue une forte connexion émotionnelle entre ces utilisateurs et les produits de l’entreprise et par extension à Steve Jobs.

Une troisième enquête réalisée auprès d’un groupe plus restreint d’utilisateurs d’Apple (89) montre que ces personnes sont d’autant plus affligées par la mort de Jobs que les produits d’Apple répondent à leurs attentes. Il fallait bien mener une étude pour aboutir à cette conclusion.

D.B

Source : lequotidiendumedecin.fr