Pourquoi le paludisme abaisse la résistance aux salmonelles

Publié le 20/12/2011
1324388824311433_IMG_74520_HR.jpg

1324388824311433_IMG_74520_HR.jpg
Crédit photo : © AFP

En Afrique sub-saharienne, les enfants atteints de paludisme ont un risque accru de développer des septicémies bactériennes, lesquelles sont, dans 70 %, des cas causées par les salmonelles non typhiques (SNT). Cette infection peut être fatale dans un quart des cas.

Afin de prévenir ou mieux traiter la septicémie à SNT, et les autres septicémies bactériennes, chez les patients paludiques, des chercheurs ont exploré pourquoi le paludisme prédispose à ces infections.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)