Collaboration oncologue et gériatre dans le cancer du sein métastatique RH+/HER2-

Pour décider de la meilleure option entre inhibiteurs de CDK 4/6 et/ou hormonothérapie  Abonné

Publié le 18/04/2019
oncologie geriatrique

oncologie geriatrique
Crédit photo : PHANIE

La 7e édition du Monaco Age Oncologie à laquelle ont participé de nombreux oncologues et gériatres a mis l’accent sur la prise en charge du cancer du sein métastatique RH + HER2- chez les personnes âgées. Faut-il traiter différemment une patiente âgée de plus de 65 ans par rapport à une patiente non ménopausée, péri ménopausée ou de moins de 60 ans ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte