Pollens : encore des graminées en attendant les ambroisies

Publié le 29/06/2012

Les pollens de graminées vont être encore bien présents, indique le bulletin du réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA). Le risque allergique sera majoritairement élevé au nord d’une ligne Nantes-Briançon et même localement très élevé en Auvergne et à Nevers. En revanche, en région parisienne, en Alsace, dans le Jura et au sud de la ligne Nantes-Briançon, le risque devrait se limiter à un niveau moyen.

Quant aux pollens d’urticacées et de châtaignier, ils sont de plus en plus présents sur les capteurs mais ils ne devraient gêner que les plus sensibles. En Méditerranée, les pollens de pariétaire pourront être localement responsables d’un risque allergique de niveau moyen.

Selon le modèle prévisionnel utilisable avec les données météo actuelles, la date d’apparition des premiers grains de pollens d’ambroisie, sur la région lyonnaise, devrait être le 5 août. Toutefois, les quantités seraient alors faibles et ne devraient guère gêner les allergiques, sauf éventuellement très localement ; le premier pic susceptible de provoquer un risque allergique devrait arriver 7 à 10 jours plus tard.

 Dr E. DE V.

Source : lequotidiendumedecin.fr