Pollens de bouleau au Nord-Est et démarrage des graminées

Publié le 15/04/2011

Le bulletin allergo-pollinique du réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), qui vient d’être publié, montre que le léger fléchissement de la température relevé ces jours-ci sur la France ralentit un peu la dissémination des pollens. Mais l’ensoleillement des après-midi joue en défaveur des allergiques à nouveau soumis à leurs allergènes honnis.

Les pollens de bouleau sévissent sérieusement sur une large moitié nord-est de l’Hexagone, le reste du territoire national restant sous une influence plus faible à moyenne de cet arbre. Nancy et Strasbourg subissent une forte pollinisation.

Personne, en France, n’est à l’abri des chênes et des platanes qui essaiment allègrement. Mais c’est en Gironde que le niveau allergique lié au chêne se montre élevé à très élevé, notamment dans la région de Bordeaux (Bassens). À Castres, la quantité de grains de platane par m3 atteint également des taux particulièrement élevés.

Les graminées commencent leur tour de France. Elles démarrent par les Pays de la Loire et l’Aquitaine. Le pourtour méditerranéen, enfin, est pour l’instant victime de la pariétaire.

Pour la semaine à venir, les autres pollens seront encore présents. Il s’agit de ceux du frêne, du peuplier et du saule qui se répandront plus volontiers en moyenne et haute altitude.

 Dr G. B.

Source : lequotidiendumedecin.fr