Une enquête auprès de 2 243 praticiens franciliens

Plus d'un médecin sur deux menacé par le burn out

Publié le 27/06/2007
- Mis à jour le 27/06/2007
1276101417F_Img273942.jpg

1276101417F_Img273942.jpg

USÉS, SURMENÉS, LESSIVÉS, soucieux de modifier leur exercice et parfois enclins à dévisser leur plaque : plus de la moitié des médecins libéraux franciliens se sentent aujourd'hui menacés par le burn out, ce syndrome d'épuisement professionnel qui associe abattement émotionnel, déshumanisation de la relation à l'autre (en l'occurrence au patient) et perte du sens de l'accomplissement de soi au travail.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?