Plan blanc des hôpitaux : les internes parisiens en alerte

Par Stéphane Long
Publié le 14/11/2015
- Mis à jour le 14/11/2015
Le syndicat représentatif parisien des internes de médecin générale (SRP-IMG) a lancé un appel à la vigilance après la vague d’attentats qui ont fait plusieurs dizaines de morts et de blessés dans la nuit de vendredi.

Dans un message posté sur sa page Facebook et diffusé par courrier électronique, le syndicat appelle tous les internes à rester disponible et à garder les portables allumés, afin d’être joignables en cas de réquisition.  

Les personnels contactés par les hôpitaux en cas de besoin

Ce samedi matin, les hôpitaux parisiens impliqués dans la prise en charge des blessés n’avaient pas fait appel aux internes dans le cadre du Plan blanc, en dehors de quelques assignations, selon les informations recueillies auprès du SRP-IMG. 

Sur son site, l’AP-HP rappelle que, dans le cadre de ce dispositif, « tous les personnels sont mobilisés, notamment les équipes des SAMU et les urgences. Les personnels nécessaires sont appelés directement par les hôpitaux. »

Le message du SRP-IMG  intervient après le blocage sanitaire lancé par les médecins et professionnels de santé le 13 novembre en protestation à la loi de santé, mais auquel les internes n’étaient pas officiellement associés. Les syndicats de médecins seniors ont appelé à lever la grève dès vendredi soir et à se tenir disponibles. 

Source : lequotidiendumedecin.fr