Fibrillation auriculaire

Peut-on prévoir le passage en FA permanente ?

Publié le 02/05/2007
- Mis à jour le 02/05/2007

LA FIBRILLATION auriculaire correspond à une activité totalement désynchronisée de l'ensemble des myocytes atriaux. Il en résulte une activité électrique ininterrompue, rapide, irrégulière. La FA peut être aiguë ou chronique. Sa prévalence augmente avec l'âge. Elle est d'environ 15 % au-delà de 80 ans, un peu plus fréquente chez les hommes (16 %) que chez les femmes (13 %) (1).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?