Spécialisation en France des PADHUE

À peine née, la nouvelle procédure part à la révision  Abonné

Publié le 25/11/2010

DÉCIDÉMENT, rien n’est jamais simple quand il s’agit de définir les procédures d’accueil en France des médecins à diplômes extra-communautaires (PADHUE). À peine mise en œuvre – les premières épreuves ont eu lieu le 11 mars dernier simultanément dans 40 pays –, la réforme qui a remplacé l’AFS et l’AFSA (attestations de formation spécialisée simple ou approfondie) par les DFMS et les DFMSA (diplômes de formation médicale spécialisée simples) est partie, non pas à la casse, mais à la révision.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte