Bithérapie prolongée

PEGASUS ouvre la voie  Abonné

Publié le 28/05/2015
Les résultats de cette étude ouvrent la voie à la bithérapie prolongée chez les patients ayant...

Les résultats de cette étude ouvrent la voie à la bithérapie prolongée chez les patients ayant...

Chez le patient coronarien en prévention secondaire, la stratégie actuelle se fonde sur une monothérapie par aspirine (ASA) ou clopidogrel en cas d’intolérance à l’aspirine. Mais une amélioration supplémentaire du pronostic avec une double anti-agrégation plaquettaire prolongée avec de l’ASA et un inhibiteur de P2Y12 est une hypothèse envisagée depuis plusieurs années.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte