Les revalorisations prévues par l'avenant 23

Pédiatres et psychiatres libéraux font grise mine

Publié le 09/04/2007
- Mis à jour le 09/04/2007
1276101794F_Img258120.jpg

1276101794F_Img258120.jpg

LA COLÈRE GRONDE chez les pédiatres et les psychiatres libéraux après les mesures de revalorisation très ciblées, et donc de portée limitée, prévues pour ces spécialités dans l'avenant 23 à la convention conclu à la mi-mars (1).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?