PDS : la MMG d’Istres devrait poursuivre son activité en 2014

Publié le 03/01/2014

La maison médicale de garde (MMG) d’Istres avait menacée de fermer ses portes au 1er janvier 2014, faute de versement d’une aide de fonctionnement annuelle de 45 000 euros par l’Agence régionale de santé (ARS) PACA.

La situation semble en passe de trouver une issue. « L’ARS nous a assurés de son intention de nous octroyer la subvention cette année », affirme le Dr Michel Sciara, responsable de la MMG. Une réunion de travail est programmée avec l’Agence le 14 janvier, ajoute le Dr Sciara.

Vigilance

Mais le médecin, par ailleurs président de la FMF des Bouches-du-Rhône, reste prudent et se dit prêt à « suspendre toute activité le week-end et les jours fériés » si le problème n’est pas définitivement réglé d’ici à la fin de janvier.

« Les deux hôpitaux les plus proches d’Istres sont à 15 et à 25 kilomètres, poursuit le Dr Sciara. Il est important de garder un service de garde dans ce bassin de 25 000 habitants. »

L’Union nationale des omnipraticiens français (UNOF-CSMF), qui a dénoncé les récents crédits supplémentaires de 15 millions d’euros versés aux services d’urgence et s’insurge de la confiscation des aides publiques allouées aux MMG, appelle également à la vigilance jusqu’à ce que les fonds promis « soient réellement débloqués ».

 CH. G.

Source : lequotidiendumedecin.fr