Bons vœux de...

Patrick Pelloux, urgentiste

Publié le 30/12/2014
Pelloux

Pelloux
Crédit photo : S. Toubon

Le patron de l'Association des médecins urgentistes de France (AMUF), orchestre à ce titre la grève, centrée sur le temps de travail, suivie cette fin d'année dans les services d'urgence. Chroniqueur régulier de la grande et petite histoire du monde de la santé, le Dr Pelloux a publié en juin son 8e ouvrage, « On ne vit qu'une fois ».

Ce qui vous a marqué en 2014 ?

Ce qui m'a le plus marqué en 2014 dépasse le champ de la médecine : c'est la montée du califat en Syrie et l'installation d'un empire islamique. Pour moi, on est entré en guerre. La 3e guerre mondiale a commencé.

En termes de santé, en France, je retiens l'annonce de 50 milliards d'économie, dont la moitié sur le dos de l'assurance-maladie : cela va, économiquement, nous étriller complètement.

Ce que vous souhaitez en 2015 ?

Mon vœux est que, dans le cadre d'une modernité politique de gauche, la coopération entre les services publics avancent. Nous,urgentistes, nous battons notamment pour avoir une meilleure coopération avec les sapeurs pompiers ; il faut améliorer la façons dont les établissements participant au service public travaillent ensemble ; le monde médico-social et le monde sanitaire doivent davantage coopérer dans la ville.

La crise économique et la régression sociale de l'Europe nous imposent d'être plus présents. On est tous responsable, on est tous concerné. À l'attaque, il faut se défendre, c'est Omaha Beach !

Voir notre dossier « Bons vœux de... »


Source : lequotidiendumedecin.fr