« Pas de Noël pour la médecine libérale », le slogan de la CSMF pour ce 25 décembre

Publié le 25/12/2014
Cabinet fermé ordi

Cabinet fermé ordi
Crédit photo : Sébastien Toubon

Pas de jour de Noël qui tienne pour la CSMF. En ce 25 décembre, la Confédération des syndicats médicaux français fait le point sur la mobilisation des médecins libéraux en insistant : « Ceux qui travaillent le font dans le cadre des réquisitions décidées par les préfets. »

Détermination "intacte"

Le syndicat répète ses exigences :« réécriture du projet de loi de Santé » et « engagement d’un processus urgent de revalorisation tarifaire, en commençant par la consultation de base C et CS à 25 euros ». Il affirme aussi que la détermination de ses troupes, volontairement « privées de Noël », ne faiblit pas : celle-ci, écrit le syndicat dans un communiqué, « reste intacte et tendue par un objectif unique : obtenir des avancées concrètes et durables pour la profession et au-delà pour pouvoir bien soigner leurs patients ».

La CSMF prévient : « Les médecins libéraux vont passer ce Noël 2014 à se battre pour sauvegarder le système de soins à la française reposant sur les deux piliers que sont l’hôpital public et les soins libéraux, et aussi pour échapper à un système de soins bureaucratisé, administré par l’Etat, où les patients et médecins n’auront aucune liberté : liberté de choisir son médecin, liberté de prescription… »

K. P.

Source : lequotidiendumedecin.fr