Méthylphénidate et TDAH

Pas de données solides, dénonce une Cochrane  Abonné

Publié le 26/11/2015

Utilisé depuis plus de 50 ans, le méthylphénidate (Ritaline, Concerta, Quasym) est devenu le traitement pharmacologique de référence pour traiter le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) chez l’enfant et l’adolescent. Et pourtant son utilisation, sans cesse croissante dans le monde, repose sur des analyses de mauvaise qualité, selon une étude Cochrane à paraître dans le « British Medical Journal ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte