Pas-de-Calais : un infirmier libéral mis en examen pour escroquerie

Publié le 13/02/2013

Un infirmier libéral du Pas-de-Calais, âgé de 47 ans, a été mis en examen au début du mois pour escroquerie aggravée envers les organismes sociaux. Le préjudice est estimé à 700 000 euros.

Les faits se seraient déroulés de 2008 à juin 2012, et concernaient la Caisse d’assurances retraite du bassin minier (CARMI) et la Caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM) de l’Artois. Le professionnel de santé fabriquait de fausses ordonnances, ou gonflait les kilométrages de ses déplacements.

Interpellé et placé en garde à vue avec son épouse le 4 février, l’infirmier a été mis en examen pour escroquerie aggravée, ainsi que pour faux et usage de faux. Si l’infirmier a reconnu les pratiques qui lui sont reprochées, il en aurait minimisé les bénéfices, précise la police. À l’issue de la garde à vue, les deux époux ont été placés sous contrôle judiciaire, avec interdiction de quitter le territoire et d’exercer son métier pour l’infirmier.

Selon la police, en quatre ans, le couple aurait acheté plusieurs voitures pour un montant total de 150 000 euros, un appartement de 210 000 euros, des voyages dont le montant total s’élève à 65 000 euros, et un bateau de 20 000 euros.

 H.S.R. (avec AFP)

Source : lequotidiendumedecin.fr