Les iPS pourraient guider la stratégie

Parkinson : la voie d’un traitement personnalisé  Abonné

Publié le 09/07/2012

DE NOTRE CORRESPONDANTE

« CES RÉSULTATS suggèrent de nouvelles directions pour les essais cliniques dans la maladie de Parkinson, dans lesquels la technologie de reprogrammation cellulaire pourrait être utilisée pour identifier les patients les plus susceptibles de répondre à une intervention particulière », souligne Margaret Sutherland, du National Institute of Neurological Disorders and Stroke (NIH), l’organisme qui a financé cette étude d’un consortium international.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte