Panique sur les hormones  Abonné

Par
Dr Maia Bovard Gouffrant -
Publié le 31/01/2019

Les alertes sur la « dangerosité » des hormones pèsent aussi sur les traitements locaux, alors que leur passage systémique est faible. Sur les brochures des différents médicaments, figurent en effet les mêmes précautions d'emploi et contre-indications que les œstrogènes systémiques. « Ainsi, on retrouve en France la mention "associer à des progestatifs", alors que les sociétés savantes du Quebec et des États-Unis insistent sur le fait qu'il n'y a pas d'indication à associer un progestatif aux œstrogènes locaux (OL) ! », s'irrite la Dr Brigitte Letombe (Lille).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte