Paiement des astreintes de PDS en Ile-de-France : jusqu’à neuf mois de délais

Publié le 04/07/2013
1372953004446071_IMG_108496_HR.jpg

1372953004446071_IMG_108496_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

L’URPS médecins libéraux d’Ile-de-France tire la sonnette d’alarme au sujet des délais de paiement des astreintes de permanence des soins (PDS), qui peuvent atteindre neuf mois pour certains médecins.

Pourtant, à la demande de l’agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France, l’URPS s’était investie dans l’élaboration et la mise en place du nouveau cahier des charges de la PDS. Renforcement de la régulation médicale, mobilisation des médecins libéraux pour qu’ils participent à la régulation et à l’effection, mise en place d’une gouvernance partagée : les libéraux n’avaient pas ménagé leur peine, souligne l’URPS.

Mais voilà que neuf mois après la publication de l’arrêté du cahier des charges validant ces principes, la mise en œuvre a du mal à se faire, regrette l’URPS. Elle pointe « de graves et lourds dysfonctionnements dans le règlement des gardes, certains médecins n’ayant pas été payés depuis 9 mois, conséquence d’une transition difficile et houleuse entre les caisses primaires et l’ARS ».

L’URPS alerte le ministère de la Santé et l’Assurance-maladie de « l’impérieuse nécessité d’agir très vite, afin d’éviter un ras-le-bol général sur le terrain, avec un véritable risque de démobilisation des médecins franciliens dès cet été ».

 H.S.R.

Source : lequotidiendumedecin.fr