P4P : la CSMF satisfaite des premiers résultats pour le premier semestre 2012

Publié le 20/09/2012

La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) « se félicite » des premiers résultats enregistrés par les médecins généralistes sur le respect des indicateurs du paiement à la performance (P4P).

Les chiffres du premier semestre 2012 ont été annoncés à l’occasion d’une réunion de la commission paritaire nationale, réunie ce jeudi.

« On relève une amélioration de 1,7 % du respect des objectifs cliniques entre le mois de janvier et le mois dejuin qui permettra aux médecins de percevoir la rémunération correspondante, comme prévu, début 2013 », affirme le syndicat, qui parle de système « gagnant-gagnant ».

La CSMF révèle aussi que « 77 % des médecins,toutes spécialités confondues, ont un taux de télétransmission de feuilles de soins électroniques supérieur au seuil des deux tiers requis » pour accéder à la rémunération du P4P. Pour les 23 % restant, la moitié des « mauvais élèves » a plus de 60 ans, justifie le syndicat.

Au regard de ces bons résultats qui « devraient être largement amplifiés au cours du deuxième semestre », la CSMF milite pour le déploiement du paiement à la performance « à toutes les spécialités, pour obtenir un effet plus positif encore sur la santé des patients ». Le syndicat appelle l’assurance-maladie à établir un calendrier pour les gastro-entérologues, les pédiatres et les endocrinologues. Le dispositif a pour l’instant été étendu aux cardiologues seulement, en juin dernier.

 A.B.-I.

Source : lequotidiendumedecin.fr