Oublier que je suis médecin...  Abonné

Publié le 16/08/2012
oublier

oublier

Cela peut paraître étonnant mais quand je voyage, je n'exerce plus, je ne suis plus médecin.

Mais à bord d'un avion d'Air France, une jeune femme ne se trouvait pas bien. Comme il se doit, les hôtesses ont demandé si il y avait un médecin à bord.

Personne sauf moi.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte