Biomarqueurs et maladie de Parkinson

Où en sommes-nous en 2015 ?  Abonné

Publié le 22/06/2015

Le diagnostic de maladie de Parkinson (MP) « idiopathique » a toujours été porté sur des caractéristiques cliniques (United Parkinson’s Disease Society Brain Bank), en tenant compte d’une sémiologie motrice décrite de longue date : la présence d’un syndrome parkinsonien, sa topographie asymétrique et focale et sa dopasensibilité persistante au long cours avec la survenue fréquente de dyskinésies.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte