Otezla, efficace sur les enthésites et dactylites  Abonné

Publié le 02/07/2015

Une analyse post-hoc des données combinées issues des essais cliniques de phase III (PALACE 1, 2 et 3) d’Otezla (apremilast), un inhibiteur oral de la phosphodiestérase 4 (PDE4) ont été présentées. L’administration de 30 mg d’Otezla 2 fois par jour aux patients souffrant d’enthésites ou de dactylites a permis d’améliorer significativement ces symptômes. Le score de MASES diminuait de 43,5 % au bout de 52 semaines (n = 377) et de 57,5 % au bout de 104 semaines (n = 302). Au bout de 52 semaines 37,7 % des patients avaient un score nul et 48,7 % au bout de 2 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte