Optimiste sur les déserts médicaux, Bertrand veut relever le numerus clausus

Publié le 19/07/2011

Le ministre de la Santé Xavier Bertrand a estimé mardi à Beynat, en Corrèze, que « le système de santé va mieux » car, l’an dernier, les médecins s’installant en milieu rural ont été plus nombreux que ceux qui l’ont quitté.

« La tendance s’inverse, a-t-il souligné, à l’occasion de sa visite de la nouvelle maison de santé pluridisciplinaire de la ville. Il y a eu l’an passé, 23 % d’installation de médecins en milieu rural contre 11 % de départ. » Pour le ministre, « les maisons de santé sont l’avenir de notre système de santé en milieu rural ».

Coup de pouce à un mouvement dont il estime qu’il « ne fait que commencer » ? Xavier Bertrand a en tout cas indiqué en Corrèze qu’il allait procéder à « un relèvement du numerus clausus ».

Depuis trois ans, le nombre d’étudiants autorisés à passer en deuxième année de médecine est stable, à 7 400.


Source : lequotidiendumedecin.fr