Courrier des lecteurs

Onomastique  Abonné

Publié le 03/05/2018

L’emploi de la lettre X dans les noms de médicaments en psychiatrie apparaît avec une prévalence de dix pour cent supérieure par rapport aux autres disciplines*. Dans vingt pour cent des cas la dénomination n’a pas de rapport avec la D.C.I. Il y aurait-il une volonté, un désir de X ?

Le X se situe soit :

… En attaque : Xéplion, Xéroquel, Xanax, Lexomil…

2) En axe : Tranxène, Panxéol, Amoxapine, Floxyfral, Paroxétine…

3) En final : Subutex, Champix, Atarax, Séroplex…

 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte