Les nerfs du bras redirigés vers le thorax

Objectif sensibilité pour les amputés du membre supérieur  Abonné

Publié le 27/11/2007
1276171098F_Img296466.jpg

1276171098F_Img296466.jpg

CETTE TECHNIQUE, dite de réinnervation ciblée, redonne à la personne une sensation perdue, mais non oubliée. De plus, elle apporte l'espoir que l'on pourrait mettre en place un feed-back sensitif entre un bras prothétique et le thorax auquel il est fixé. Enfin, ces recherches apportent des informations dans le domaine de la régénération et de la plasticité des nerfs périphériques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte