De la chauve-souris à l'homme et interhumaine

Nouvelle menace virale en Asie du Sud-Est

Publié le 25/06/2007
- Mis à jour le 25/06/2007

LES ORTHORÉOVIRUS capables d'infecter l'humain étaient jusqu'ici considérés comme parfaitement inoffensifs, n'entraînant le plus souvent aucun symptôme. Mais le cas d'un patient malaisien vient de changer la donne : en mars 2006, cet homme de 39 ans résidant à Malacca s'est présenté dans la clinique gouvernementale la plus proche de chez lui en raison d'une importante fièvre (39 °C), persistant depuis vingt-quatre heures et accompagnée d'une toux moyenne et de maux de gorge aigus.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?