Sécurité cardiovasculaire d’un agoniste du GLP 1

Non-infériorité par rapport au placebo

Publié le 02/11/2015
- Mis à jour le 02/11/2015
La perte de poids concernant cette classe thérapeutique est faible et n’est pas associée à une...

La perte de poids concernant cette classe thérapeutique est faible et n’est pas associée à une...
Crédit photo : PHANIE

L’étude Evaluation of LIXisenatide in Acute Coronary Syndrome (ELIXA) fait partie de celles demandées depuis 2008 par les agences d’enregistrement des traitements hypoglycémiants proposables chez les diabétiques de type 2. Lorsqu’il était apparu que la rosiglitazone pouvait augmenter le risque d’infarctus du myocarde et la mortalité CV, il avait été demandé que chaque nouvel hypoglycémiant dispose d’une étude évaluant sa sécurité en termes de risque CV dans son développement pré-enregistrement, ou peu après son enregistrement.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?