Nancy : un médecin tire en l’air pour calmer une patiente

Publié le 11/10/2013

Mardi 9 octobre, une femme médecin généraliste de Nancy reçoit une patiente à son cabinet. Celle-ci, manifestement mécontente d’un précédent diagnostic de la généraliste et de la prescription qui en découlait, demande à récupérer son dossier médical.

« Le ton monte rapidement entre les deux femmes », indique « l’Est républicain » qui relate l’affaire. La généraliste sort alors d’un tiroir un revolver du type « Gomm Cogne » (qui fonctionne avec des projectiles en caoutchouc)... et tire en l’air. Selon le journal, la balle tirée laissera une marque au plafond du cabinet, tandis que deux témoins présents dans la salle d’attente préciseront avoir nettement entendu des éclats de voix et un bruit de détonation.

Tir involontaire

La patiente prend la fuite et alerte immédiatement la police qui place la généraliste en garde à vue. Celle-ci invoque un tir involontaire avec cette arme non létale, cependant soumise à déclaration. L’enquête a mis en évidence que la femme médecin détenait légalement cette arme, achetée selon elle après « avoir subi des menaces physiques et verbales » de plusieurs patients.

La généraliste a été remise en liberté le soir même. Selon « l’Est républicain », le parquet souhaite s’accorder un moment de réflexion et prendre connaissance de tout le dossier avant d’engager ou non des poursuites judiciaires.

 H.S.R.

Source : lequotidiendumedecin.fr