Moralisation ?  Abonné

Publié le 06/06/2017

Monsieur le Président, Monsieur le premier Ministre, Monsieur le Garde des Sceaux… Vous avez dit moralisation de la vie politique.

Très bien !

Comment peut-on être juge et partie, joueur et arbitre ? Ce n'est pas possible !

Aussi, je propose comme pour la sélection des jurés d'assises que l'on tire au sort des Français pour constituer une commission qui gérera la vie politique, les règles de fonctionnement des élus, les rémunérations, tranchera sur les éventuels liens ou conflit d’intérêts…

C'est simple à mettre en place…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte