Monsieur Macron a simplement retourné sa touloupe... mais il ne l'a pas encore enfilée !  Abonné

Publié le 05/10/2017

Lorsqu'un patient nous dit : « Je suis désolé Docteur, j'ai oublié mon chéquier et je n'ai pas d'argent sur moi », lorsque le même nous rapporte le lendemain notre dû, nous nous disons : « Voilà quelqu'un de bien… Il a une parole. »

Nous sommes tous consciemment ou inconsciemment dans l'attente de situations où nous rencontrons des êtres qui tiennent parole.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte