Courrier des lecteurs

A Monsieur Blanc Johnny, fromager de son état

Publié le 06/05/2019

Monsieur,

C’est avec une grande stupéfaction que j’ai pu prendre connaissance de vos propos distillés sur les ondes d’une radio nationale. Visiblement vous intervenez régulièrement (vous travaillez donc de manière partielle dans votre fromagerie) sur les ondes d’un média national, et vous avez, au décours d’une émission, fustigé les médecins libéraux que vous qualifiez : de responsables des problématiques des urgences, de vivre grâce aux subsides de l’État lorsqu’ils font leurs études

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?