Mélanome

Moins de rechutes avec le pembrolizumab  Abonné

Publié le 16/04/2018
appel une

appel une
Crédit photo : PHANIE

L'immunothérapie a transformé la prise en charge du mélanome avancé, elle pourrait le faire pour le mélanome à haut risque. Une vaste étude coordonnée par l'Institut Gustave Roussy montre qu'un anti-PD1, diminue de 43 % le risque de rechutes dans le mélanome de stade 3, caractérisé par des métastases de taille supérieure à 1 mm dans un ou plusieurs ganglions lymphatiques. Après 18 mois de suivi, le taux de survie sans rechute s'est avéré de 71,4 % dans le groupe pembrolizumab par rapport à 53,2 % dans le groupe placebo. Lire la suite p. 6


Source : Le Quotidien du médecin: 9657