PR et activités professionnelles

Moins d'arrêts de travail sous adalimumab

Publié le 01/07/2007
- Mis à jour le 01/07/2007
Le traitement doit être précoce (phanie)

PLUSIEURS études ont montré, chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde (PR) , des possibilités d'emploi limitées et une productivité réduite au travail. Cette maladie particulièrement invalidante bouleverse non seulement la vie privée et familiale, mais aussi le parcours professionnel.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?